•  

                                                                             BELTANE
                                                                      (30 avril - 1 mai)

                            Autres noms: Beltaine, Nuit de Walpurgis, Celthsamain, Roodmas
                                                 Walpurgis, May Day, Nuit des sorcières


     Beltane (le jour de la sainte-croix) célèbre essentiellement le retour du printemps et du soleil.
    Ce sabbat marque le début de la grande marée où tout repousse et refleurit. Le pouvoir de la Lumière et de la Vie nouvelle se

    manifeste maintenant dans toute la création.
    Le Printemps ouvre sa voie à l'été, première pleine floraison.

    Beltane, appelée aussi « Veille de mai », était, avec Shamain, la fête la plus importante du calendrier celtique.
    Contrairement à beaucoup d'autres fêtes païennes qui furent christianisées, Beltane ne fut remplacée par aucune autre fête chrétienne, mais on la considéra tout simplement comme démoniaque, et elle devint célèbre sous le nom de « nuit des sorcières ».


    Selon la vision du christianisme, les caractéristiques de Beltane (la liberté sexuelle, la joie débridée, l'ivresse et le goût du péché) avaient des origines sataniques, et cette fête était définie comme diabolique car elle représentait un moment où les esprits des morts qui n'avaient pas trouvé la paix ainsi que le pouvoir des sorcières étaient très présents.
    La fête était dédiée au dieu Bel, connu sous le nom de Bélénos par les envahisseurs latins.
    La légende raconte que, après s'être accouplé avec la Déesse Mère Terre et l'avoir fécondée, Bel mourut pour renaître ensuite en tant que fils de la Déesse.

    De tout temps, le but de cette célébration était de faire le lien entre l'hiver passé et l'été approchant, le Feu étant le symbole de l'été bientôt de retour, mais également de la fertilité, comme le montre le symbolisme du Dieu et de la Déesse.

    L'origine de Beltane remonte aux Druides, et représentaient pour eux un festival du Feu.
    Ici le feu est représentatif de la lumière, bien évidemment, et le peuple celte célébrait leur Dieu Belenos, ce qui n'est pas sans rappeler, vers la même époque, le Dieu Bel romain.

    Il est dit qu'autrefois, les Celtes allumaient un feu au sommet d'une colline, sans doute pour attirer le Soleil par effet de mimétisme, afin de favoriser le retour aux beaux jours. Beltane marquait également l'arrivée des premiers fruits de la saison.


     Lors de Beltane, le jeune Dieu atteint l'âge d'homme, la période de maturité, qui est symbolisée par la montée vers la lumière.
    Exalté par les énergies à l'œuvre dans la nature, il désire la Déesse. C'est ainsi qu'il en tombe amoureux, s'étendent sur le lit de verdure au milieu des fleurs, s'unissent et que la Déesse tombe enceinte du Dieu.

    Pour les Wiccans, Beltane symbolise donc la fertilité de la Déesse, qu'ils célèbrent par le rituel associé.
    Symboliquement cette fertilité est l'équivalent de la nature qui reprend le dessus après la froideur de l'hiver.

    Beltane est aussi appelée fête du Premier mai. Jadis, les arbres de mai, symbole phallique par excellence, étaient au centre des célébrations rituelles.
    Plusieurs se levaient à l'aube pour cueillir des fleurs, des rameaux verts dans les champs et les jardins, les utilisant pour se parer ou pour décorer l'arbre de mai et leur demeure.
    Les fleurs et la verdure représentent la Déesse, tandis que l'arbre de mai représente le Dieu.




    Beltane signifie le retour de la vitalité, de l'union, et de la sensualité.
    L'arbre de mai est intégré au rituel entourant la journée de Beltane, et la célébration se déroule toujours autour du chaudron, signe de la Déesse, l'essence de la féminité, l'aboutissement de tout désire.




    Retour                                                                                                     Sommaire  

    Elemiah voyance: par téléphone sans attente, gratuite,


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires